Pour un méditant, la mort n’existe pas

En devenant plus âgé, l’ombre de la mort commence à descendre sur vous, c’est cela qui crée la peur. Mais pour un méditant, la mort n’existe pas.

Si vous avez peur de mourir et peur des dangers au-devant de vous, cela veut simplement dire que vous n’approfondissez pas votre méditation, que la méditation n’a été pour vous qu’une mode. Maintenant il est temps pour vous d’entrer sincèrement et authentiquement dans la méditation, parce que c’est le seul espace qui puisse vous libérer de toutes les craintes de mort, de vieillesse, de maladie.

Elle vous rend conscients que vous n’êtes pas le corps et que vous n’êtes pas le mental et que vous n’êtes pas uniquement cette vie, vous êtes la vie éternelle. Vous avez fait l’expérience de la mort bien souvent et vous êtes toujours vivants et la mort viendra de nombreuses fois encore et vous serez toujours vivants.

La conclusion suprême de la méditation est, vivez le moment présent dans sa totalité, intensément, joyeusement, parce qu’il n’y a aucune raison d’avoir peur – parce que même la mort est une fiction. Il n’y a besoin d’aucune sécurité, d’aucune garantie. Vivez d’instant en instant, faisant confiance à l’existence tout entière comme les oiseaux lui font confiance, comme les arbres lui font confiance. Ne vous séparez pas de l’existence, faites-en partie et l’existence prendra soin de vous. Elle prend déjà soin de vous.

Osho, The New Dawn