Témoignage « Qui suis-je ? »

« Dis moi qui tu es? »
La question résonne dans ma tête, j’ai tellement de choses à dire … Mais ce n’est pas ce qui nous est demandé.
Qu’il m’est difficile d’aller chercher dans mon corps une présence, une sensation, une vibration.
Ce sont les paroles et émotions des autres participants qui soudain réveillent mes émotions et des facettes de ma personnalité : l’enfant intérieur, la femme, la mère se manifestent tour à tour.
Avec l’aide de Marie-Anne et Dominique, je comprends enfin pourquoi j’ai rejeté l’affection de ma mère, j’exprime mon besoin d’accueil, d’amour inconditionnel, ma jalousie envers les enfants.
En mettant à jour mes manques, mes carences, je m’offre une renaissance. Le souffle de la vie, l’énergie vitale circulent à nouveau en moi, la plénitude s’invite, les peurs reculent.
Je me sentais tellement vide, incapable de donner quoi que ce soit à autrui, trop vite agressée par la moindre attente ou demande. Je peux enfin accueillir ce que l’on me donne et donner avec plaisir.
Dans un regard en arrière, je regrette alors le temps perdu … puis je savoure le chemin parcouru et réalise que mes « errances » m’offrent la compassion pour ceux qui souffrent et ont peur.
Epilogue, une semaine plus tard :
– Le chien de ma fille, qui ne m’approchait jamais jusqu’alors, me fait la fête, m’accueille parmi les êtres vivants !
– Je déjeune avec ma mère et lui demande si elle a perçu quelque chose au moment de notre séance de « dépoussiérage du côté de la mère ». Elle m’avoue avoir pleuré toute la soirée sa souffrance face à notre incompréhension mutuelle. Je peux enfin la prendre dans mes bras et pleurer avec elle …
– J’appelle mon père et lui exprime mon besoin qu’il me dise qu’il m’aime. Il tourne autour des mots, se justifie et finit par lâcher un « mais oui, je t’aime » sans spontanéité.
Le lendemain, en répondant à mon mail, il conclut par « j’allais oublier le plus important : JE T’AIME ». C’était pourtant simple, il suffisait de demander !

Je vous remercie tous pour votre contribution à ces précieuses découvertes, ce feu d’artifice de partage et cet océan d’amour vécus ensemble.
Je suis … de retour parmi les humains.
Je suis … sur la bonne voie.
Je suis … gratitude.