Le couple, l’homme, la femme : réflexions après le séminaire « Vivre l’amour au quotidien »

Voici quelques notes sur ce que les couples ont traversé au cours de notre dernier séminaire de Tantra Vivre l’amour au quotidien. Ce qui est possible en quelques jours est énorme.

 

Apprendre à communiquer sans s’interrompre, laisser l’autre ressentir, élaborer, s’exprimer sans demander une clarification, ni donner un conseil, même une suggestion, sans évaluer, critiquer ou juger, ni même approuver. Simplement accueillir tel quel ce que l’autre me dit avec son authenticité et sa vérité du moment.

Passer de la lune de miel, qui fait fonctionner un peu en drogué en occultant tout ce qui pourrait faire mal, tout ce qui pourrait fâcher ou révéler des manques et des souffrances profondes et archaïques que nous voulons cacher à notre nouvel(le) amoureux(se), à un amour mature qui reconnaît les blessures de chacun pour en prendre soin ensemble.

S’enraciner, passer de l’excitation et de la joie à un bonheur profond et durable. Intégration de tout l’être, alignement et autonomie de chacun dans la relation.

L’éveil à la sensorialité qui rend possible une sensualité consciente, tranquille, profonde. Passer de l’excitation à l’intensité qui émerge toute seule grâce à la qualité de la présence, passer de l’orgasme à l’extase.

 

Les hommes apprennent à intégrer leur monde pulsionnel qu’ils vivaient trop souvent sous un mode compulsif et relativement rapide dans l’incompréhension des rythmes et de la sensibilité féminine. Prendre tout son temps, respecter le temps de sa partenaire – fini la recherche effrénée de l’excitation et de l’éjaculation – , respect de l’éveil sexuel progressif de l’un et de l’autre, place à la tendresse. Nous avons assisté, grâce à ces prises de conscience toutes simples, à de véritables renaissances de la vie sensuelle et amoureuse de plusieurs couples. Certains couples ont découvert ce qui manquait à leur relation depuis plus de vingt ans et qui expliquait la détérioration de leur vie amoureuse et familiale.

La découverte et l’intérêt de relations sexuelles qui peuvent durer longtemps, bien au-delà d’une demi-heure. La découverte de ce qu’est le vrai Tantra quand l’énergie sexuelle s’élève et se transforme en éveillant de multiples centres et niveaux qui sont les potentialités les plus sacrées de l’être humain. L’acte sexuel devient un échange, une rencontre et une fusion qui rend le couple et chacun des partenaires lumineux et rayonnants d’amour. Tous ceux qui s’approchent d’eux le ressentent et en bénéficient.

 

Bien des participants se rendent compte qu’ils ou qu’elles se préoccupent davantage du plaisir de l’autre que du leur. Je ne suis pas un bon amant ou une bonne amante si je ne satisfais pas mon-ma partenaire. Cela amène des préoccupations mentales qui perturbent le courant naturel d’une relation amoureuse, souvent sans pouvoir l’identifier. Derrière bien des mécanismes nous trouvons la peur d’être trahi, abandonné, jugé, mis en dépendance, d’être étouffé, de perdre son identité…

 

Tous les couples, qu’ils soient ensemble depuis plusieurs décennies où qu’ils se soient rencontrés il y a quelques semaines seulement, y ont trouvé leur compte, un supplément, un renouveau d’amour.

Dominique Vincent