Aimer en mendiant ou en empereur ?

Aimer en mendiant ou en empereur ?

En amour, deux attitudes sont possibles.

La première : Je me sens si désespérément seul(e). S’il te plaît, accepte mon amour que je puisse enfin me sentir aimé(e) !

La deuxième : Je me sens tellement plein d’amour ! Cela déborde de partout. Je t’offre de le partager avec moi. Dansons ensemble !

Vivre en mendiant ou vivre en empereur, aurions-nous le choix ?

 

Si je constate que je vis en mendiant, il ne s’agit pas de me condamner mais de mesurer combien j’ai manqué d’affection et de bienveillance chaleureuse dans mon enfance.

Aimer et dialoguer avec son enfant intérieur est le premier pas vers sa royauté. A la rencontre de l’enfant intérieur » est un des stages de développement personnel que nous proposons au mois de juillet.

Un poème traditionnel de l’Inde.

Qui donc parmi vous a rencontré un amour qui réponde à son amour ?

Quand j’ai demandé un bouquet de fleurs,

Je n’ai reçu qu’un collier d’épines.

 

Quand j’ai pris le bonheur pour but,

Je n’ai reçu qu’un nuage de tristesse.

Quand j’ai souhaité des chants d’amour,

Je n’ai reçu que des soupirs glaçants.

Qui que ce soit venu pour me consoler,

N’a réussi qu’à alourdir le poids de mon cœur.

 

Tous mes amis ne m’ont donné

Qu’un instant ou deux de compagnie,

Puis ils m’ont délaissé(e).

Qui perdrait son temps à tenir la main d’un fou ?

Parfois même mon ombre me stresse.

Si la vie est ainsi,

Je n’ai plus qu’à la subir.

Je ne montrerai à personne mon trouble.

Je vais coudre mes lèvres et ravaler mes larmes.

Maintenant comment pourrais-je craindre mes peines ?

J’ai été dans la peine des centaines de fois.

 

Qui sait de quelles personnes il s’agissait

Dont l’amour a trouvé l’amour ?

Quand j’ai demandé un bouquet de fleurs,

Je n’ai reçu qu’un collier d’épines.


« L’amour n’est pas une relation, c’est un état d’être. »

Osho