Écoute de la pulsation cardiaque


Coussin méditation rose

Durée :

Lieu :

A partir de quelques minutes.

N’importe où, même assis dans le métro, dans une salle d’attente…

L’écoute de la pulsation du cœur met en contact avec les rythmes vitaux fondamentaux et entraîne une relaxation profonde. Elle nous ramène à la vie intra-utérine où nous avons été bercés par la respiration de notre mère et accompagnés du battement de son cœur. A l’échographie la première chose qui révèle la présence du bébé est la pulsation de son cœur. L’écoute de notre pulsation nous plonge dans une expérience archaïque antérieure à la constitution du mental et nous permet d’atteindre aisément l’état de méditation.

  1. Détendez-vous !
    Asseyez-vous ou étendez-vous confortablement. Vous pouvez atteindre un premier niveau de relaxation en passant tout votre corps en revue, à commencer par le visage, la tête et le cou. Sur l’inspiration, contractez les muscles d’une partie du corps, sur l’expiration, relâchez tout.
  2. Prenez contact avec la respiration et la pulsation
    D’abord, devenez conscient de votre respiration en commençant là où vous la sentez le plus facilement, ventre, plexus ou poitrine. Devenez cette vague qui s’élève et relâche et découvrez qu’elle est présente dans toutes les parties de votre corps, ventre, cuisses, reins, périnée, poitrine, cou, visage… Il est même possible de percevoir que tout l’environnement, le sol sur lequel vous reposez, l’atmosphère, le ciel tout entier, entre en expansion et se détend au rythme de votre respiration.
    C’est dans cette présence que vous laissez maintenant émerger la perception de la pulsation cardiaque. Dans quelle partie du corps se révèle-t-elle en premier lieu ? Si vous n’y parvenez pas, prenez votre pouls à la carotide ou au poignet.
  3. L’écoute subtile
    Dans l’état de relaxation où vous êtes, cette pulsation est douce et subtile. Mettez-y toute votre conscience. En quelque sorte, devenez la pulsation de vie en l’écoutant progressivement dans toutes les parties de votre corps. Bientôt vous percevrez également partout de très légers picotements qui l’accompagnent et qui sont la sensation du sang passant dans les capillaires. Plongez complètement dans cet univers sensoriel. Tout votre corps pulse.
  4. L’Amour
    Abandonnez-vous à ce mouvement car il est votre potentiel d’amour : « Chaque pulsation me remplit d’amour et cet amour devient disponible pour moi et pour les autres. Chaque pulsation est là pour que je reconnaisse que j’existe, que je m’aime, que j’aime. » Vous entrez en résonance avec vous-même, la nature, les autres, l’univers tout entier.
  5. Au-delà
    Un moment vient où vous basculez au-delà de la pulsation : « Je suis le témoin qui observe la pulsation. Tout en restant en contact avec elle, je découvre l’espace au sein duquel elle émerge et qui est ma conscience d’être. Je bascule dans un ciel immense, la respiration et la pulsation demeurant le fil qui me relie au corps. Je suis dans l’espace, je suis l’espace, j’existe, j’aime. » L’Amour est espace. Le sentiment d’Amour est la disponibilité inconditionnelle de cet espace. Il me relie à tous les êtres, il me permet de vibrer et de sentir avec eux.




chakras



bandeauvers