Au cœur de la sexualité


Coussin méditation rose

Durée :

Lieu :

Le plus longtemps possible, plus de 30 minutes à plusieurs heures.

Un endroit, une chambre que vous sacralisez, dont vous faites un temple.

Observer les braises

« Quand vous commencez à faire l’amour, portez toute votre attention au brasier qui s’allume. Ne relâchez pas cette attention et, ainsi, évitez les braises de la fin. »
D’après le Vigyana Bhairava Tantra

Habituellement, quand nous commençons à faire l’amour, nous avons un projet conscient ou inconscient. Le jeu pur des énergies amoureuses est pollué par des préoccupations telles que : Je veux avoir le maximum de plaisir, un ou des orgasmes. Je veux que mon partenaire soit satisfait, sinon cela veut dire que je ne suis pas un bon ou une bonne amoureuse. En tant qu’homme, je peux avoir peur de ne pas réussir à avoir une érection ou d’éjaculer trop vite. En tant que femme, je peux craindre que les choses se passent trop vite sans avoir eu le temps de me sentir touchée par mon partenaire, que je sois utilisée et non aimée… Il est possible de dépasser tout ce fatras mental : Votre sexualité en deviendra bien plus satisfaisante et elle sera une authentique méditation.

  1. La présence
    La clef en est la présence moment par moment. Ne vous laissez plus piéger par vos attentes ou par celles de votre partenaire. Au contraire, portez votre attention sur ce qui arrive dans l’instant. Mettez-vous à l’écoute de votre corps, de vos émotions, des pensées qui passent, le plus finement possible sans vous juger. Comment le désir monte-t-il en vous ? Est-ce à cause de la présence de votre bien-aimé(e) ou d’un fantasme érotique? Est-ce une sensation physique dans votre sexe, votre poitrine, une émotion dans votre cœur ou votre ventre ? Plus vous êtes attentif, plus vous rendez compte que votre corps est semblable à un instrument de musique merveilleusement sensible où sensations et émotions se manifestent en une véritable symphonie. L’excitation monte, le mental s’apaise, le temps n’existe plus, vous êtes complètement là avec votre amour.
  2. La rose dans le brasier
    Maintenant, vous brûlez de désir et d’excitation. Ne relâchez pas votre observation. Votre cœur bat à tout rompre, votre respiration devient plus profonde, plus rapide. Éprouvez l’impact de chaque mot doux, d’un regard, d’un sourire, de la moindre caresse, d’un frôlement sexuel… Laissez-vous émerveiller par tout ce que vous ressentez sans idée préconçue sur le moment suivant. Au cœur du brasier le témoin demeure, accueillant, immobile, serein…
  3. La transformation
    Cette présence sans attente transforme totalement l’expérience de la sexualité. Il y a moins de précipitation, il n’y a pas de but à atteindre. Les sensations deviennent plus intenses tout en sortant de la sphère génitale. Le ventre, le cœur et même la gorge et le visage prennent part au plaisir qui change qualitativement. En fait, tout votre corps devient habité et à ce moment-là, cette énergie amène bien au-delà du simple plaisir…Vous n’êtes plus concerné par l’orgasme en tant que tel. Il vous arrivera de faire l’expérience de relations totalement satisfaisantes sans qu’il y ait eu orgasme ou éjaculation. Vous en sortirez avec une énergie toute fraîche et joyeuse, plein de reconnaissance pour votre partenaire, pour l’amour, pour la vie. Vous pourrez vous rendre compte que les moments qui suivent cet échange d’Amour, sont encore plus précieux et vitaux que les moments d’excitation du début. C’est cela que signifie : évitez les braises de la fin.




relationnelles



bandeauvers