Tantraaucoeurdeletre

Bienvenue dans cette nouvelle année 2023

De tout cœur, nous vous souhaitons une année de douceur et de tendresse. Que vous soyez doux et tendre envers vous-même. Que vous puissiez alors éprouver de la bienveillance et de la compassion envers tous ceux que vous approcherez au cours de cette nouvelle année.

Nous vous souhaitons :

  • De vivre au maximum chaque instant qui vous est donné,
  • De mettre votre recherche d’amour et de conscience en tête de liste et de toutes vos occupations,
  • De vivre avec votre âme sœur la grande aventure de l’amour,
  • De rester centré au milieu des enjeux de notre époque,
  • Et bien sûr de jouir d’une bonne santé et d’avoir la sagesse de faire ce qu’il faut pour la conserver.

Et nous nous souhaitons de vous rencontrer nombreux au cours de cette année pour partager nos recherches et nos expériences avec vous dans l’amour et la bienveillance. Que nous nous encouragions mutuellement à grandir et à nous épanouir.

Nous sentons de plus en plus qu’il est important de maintenir et de conforter nos connexions de cœur avec tous ceux qui ont cheminé avec nous, tant dans nos stages qu’en séance individuelle. Nous ne savons pas de quoi cette année sera faite mais elle promet d’être pleine de défis. L’entraide, l’échange d’informations, le soutien mutuel pour persévérer sur le chemin de la conscience et de la fraternité, tout cela nous apparaît de plus en plus essentiel.

Nous pouvons expérimenter la réalité sous différents angles de vue. Ou à partir de différents niveaux de conscience ! … – Celui de la dualité dans lequel nous nous différencions les uns des autres par nos idées, nos oppositions, nos conflits. – Celui de l’unité où nous reconnaissons que nous sommes tous une émanation de la même Source qui s’exprime dans la symphonie de nos particularités et où nous communions par le cœur. Ce monde tel qu’il est peut être vécu à l’un ou l’autre de ces niveaux. Vivre en enfer ou au paradis serait-ce notre choix ?

Avec toute notre amitié.

Dominique et Marie-Anne

Les événements à venir

D’abord nos grands classiques à faire et à refaire

  • Du vendredi 7 avril 19h au lundi 10 avril 17h, La Danse de Kali. Venez danser vos ombres pour en faire jaillir la lumière. En synchronicité avec la fête de Pâques, mort et renaissance… C’est un stage unique en son genre, le plus tonique, le plus dynamique de toutes nos propositions.
  • Du 17 mai 17h au 21 mai 17h, Séminaire Intensif vers l’Eveil « Qui suis-je ? ». Pour découvrir qui vous êtes vraiment. Ce séminaire change la vie des participants tant sur la connaissance de soi que dans sa capacité à entrer en relation.

Une nouveauté

Du 15 au 23 avril, 10 jours de méditation en plusieurs modules dans un centre de méditation près de Foix en Ariège. Certaines parties pourront être suivies en visio.

Un festival où nous intervenons

Du 23 au 25 juin, Festi’Spirit 2023, Festival de méditation ou nous intervenons à plusieurs reprises.

Pensez des maintenant à nos séminaires d’été

Réservez dès maintenant votre place aux stages d’été 2023 : Couples, Jeu du RoiReine, Enfant Intérieur, Intensif vers l’éveil “Qui suis-je ?”.

Quelques citations d’Osho

« En trouvant le bonheur, vous créez un monde heureux. En dansant, vous créez un monde dansant, parce que vous êtes le monde… »

« La vie peut être vécue comme un chant ou comme une lamentation – c’est notre choix. Beaucoup de gens – la majorité – choisissent la tristesse pour la simple raison que d’être triste est facile. Cela ne demande ni art, ni intelligence, cela ne demande aucun travail sur soi. Les gens sont paresseux, ils ne veulent pas travailler. Et le travail sur soi est ardu, c’est un effort pour monter mais le bénéfice est grand. Grande est la joie de ceux qui se mettent en marche et qui progressent vers le sommet. Leur vie devient un chant. » …

A quelqu’un qui lui demande si notre amour, nos danses et notre joie peuvent encore sauver la planète, Osho répond :

« Tout cela peut sauver cette magnifique planète mais vous ne devriez pas penser ainsi. Cette idée détruira votre amour, et votre danse, et votre joie. Si en profondeur vous supposez : « Mon amour, ma danse, ma joie peuvent sauver la planète toute entière », c’est une stratégie de l’ego. Vous devenez un sauveur. Vous êtes devenu si grand que vous pouvez sauver la planète toute entière juste par votre amour, par votre danse, par votre joie.

Essayez d’en comprendre la complexité : il est possible que si les personnes sont pleines d’amour, pleines de joie, et si leur vie n’est pas une corvée mais une danse… comme effet secondaire, il est possible que la planète soit sauvée. Mais, c’est un effet secondaire, vous ne pouvez pas prendre le crédit que vous avez sauvé le monde.

En cela réside la difficulté : si vous commencez à penser que vous dansez pour sauver le monde, votre danse est détruite. Alors vous ne dansez plus totalement, alors vous ne dansez plus ici et maintenant. Alors votre danse est devenue un moyen pour sauver le monde. Alors votre amour n’est plus du pur amour, c’est juste un autre moyen, mais la fin est de sauver le monde. »

« Dans le calme de la nuit quelqu’un joue de la flûte.
Le clair de lune semble s’être figé. Cette nuit froide, solitaire, et les notes de la flûte qui viennent de si loin douces comme un rêve… Tout cela est incroyablement magnifique. Quelle quantité de nectar peut pleuvoir sur vous grâce à un tube de bambou vide !
La vie est aussi comme une flûte – vide et vacante en elle-même – mais en même temps douée d’une capacité sans limite de notes mélodieuses. Mais tout dépend du joueur. La vie devient ce que chacun en fait ; c’est sa propre création. C’est vraiment une opportunité. Quelle sorte de chant quelqu’un veut chanter est entièrement sa propre décision. C’est la dignité de l’humain qu’il soit libre de chanter des chants célestes ou infernaux.

Chacun peut créer des notes divines sur sa flûte ; c’est seulement une question d’un peu de pratique avec ses doigts. Un peu de pratique et le résultat est immense. Le royaume d’une félicité infinie est atteint sans rien faire.

Je souhaite dire au cœur de chacun et de tous : « Saisissez votre flûte. » Le temps passe si vite, faites attention que la chance de chanter votre chant ne glisse pas entre vos mains. Avant que le rideau ne tombe vous devez chanter le chant de votre vie. »